CETIH Echauffements

Initier une démarche ergonomique et améliorer la qualité de vie de ses salariés

Bonne pratique proposée par CETIH

Soucieux de la qualité de vie de ses collaborateurs, le groupe CETIH (plus connu sous le nom de marque Bel'm) a initié depuis janvier 2012 une démarche d'ergonomie du travail, co-construite avec les opérateurs qui sont les mieux placés pour proposer des idées d'amélioration.

  • Imprimer cette page
  • Qualité de vie au travail - Social

Témoignages :

« Oublié le « une bonne journée de travail c’est quand on rentre chez soi et qu’on a des courbatures partout » (…) on est passé du combat contre le mal-être au travail à la recherche du bien-être au travail » témoigne Sylvain David, Responsable HSE / RSE au sein du groupe CETIH 

Intention initiale

Pourquoi avoir lancé cette action à l’origine ? Quelle était votre intention initiale ? Vos objectifs ?

Après avoir réalisé un diagnostic ergonomique des postes de travail sur l'atelier montage bois de son site de Machecoul, CETIH a décidé de se lancer dans une démarche approfondie afin de réduire les risques que présentent les différentes fonctions occupées en production et, par conséquent, de maintenir durablement ses équipes dans l'emploi.

L'entreprise a alors choisi de former 16 salariés, désormais "relais ergo", à une culture ergonomique et à l'aménagement des postes de travail. 

Mise en œuvre

Comment vous y êtes vous pris pour mettre en œuvre cette action ? Quelles étapes ?

Le groupe a choisi de travailler sur deux axes :

1. Les améliorations liées aux activités et à l'organisation du travail

  • Cotations ergonomiques (outils permettant d'évaluer la pénibilité) des postes de travail
  • Optimisation des activités, moyens...
  • Solutions techniques et organisationnelles

2. Le bien-être des individus et la régulation physique personnalisée

  • Conscience et écoute du corps
  • Exercices de préparation et récupération à l'effort
  • Formations gestes et postures métiers

Moyens

Sur quoi vous êtes vous appuyés ? Quels moyens ont été nécessaires (ressources, aide d’un autre acteur, indicateurs, territorial, référentiel, autre)

Pour cela, CETIH s'est fait accompagner durant 6 mois par ELITE Organisation, cabinet nantais de conseil et de formation afin de travailler sur ces 2 axes.

Dans ce cadre, les salariés ont eu l'occasion de bénéficier de formations avec des ostéopathes, kinésithérapeutes et ergonomes : 2 postes de l'entreprises ont été sélectionnés comme cas pratiques.

Toutes les deux semaines, les salariés se sont réunis avec leurs formateurs dans le cadre de la commission ergonomie afin de procéder à la cotation ergonomique, pour limiter la pénibilité. Les pratiques des opérateurs sont alors observées à la loupe afin de détecter les aménagements possibles, qui sont ensuite réalisés par des professionnels (exemple : des établis).

Résultats

Et finalement, qu’est-ce que ça a apporté à l’entreprise ? Quels résultats avez-vous obtenus (économiques ou autres) ?

  • Une implication responsabilisante : 16 salariés formés à l'ergonomie pour un développement des compétences en interne
  • Prévention des troubles musculo-squelettiques grâce aux aménagements ergonomiques des postes mais également à la mise en place de séances quotidiennes d'échauffements et d'étirements, sur la base du volontariat, au sein des usines de production : un moment convivial créant de la cohésion sociale
  • Des équipes maintenues en emploi durablement grâce à l'amélioration de leur qualité de vie au travail

Facteurs clés de succès / Ecueils à éviter

Aujourd’hui, si quelqu’un veut appliquer cette pratique dans son entreprise, que lui conseilleriez-vous ? A faire ou à éviter …

La démarche doit être portée par la direction et expliquée à l'ensemble des collaborateurs afin qu'ils se sentent concernés : la démarche, la méthode, les enjeux, l'importance de fournir un langage commun.

Un accompagnement nécessaire des "relais ergo" par la direction qui doit leur apporter un cadre afin de leur éviter d'être sur-sollicités par leurs collègues au détriment de la production. Un suivi par des professionnels de l'ergonomie est également primordial.

• En savoir + sur l'entreprise :

• Contact :

DAVID Sylvain

Bonne pratique rapportée par : Audencia

Faire un commentaire :