Hackerbeach

Mettre en place le télétravail dans son entreprise

Bonne pratique proposée par DoYouBuzz

A la mention « lieu de travail », les contrats de Doyoubuzz stipulent : « Tous les endroits où il y a un accès au Wifi satisfaisant », un moyen pour l’entreprise de s’assurer que les déplacements et autres contraintes liées au lieu de travail ne soient pas un frein pour ses salariés.

  • Imprimer cette page
  • Protection de la planète – Environnement
  • Qualité de vie au travail - Social

Intention initiale

Pourquoi avoir lancé cette action à l’origine ? Quelle était votre intention initiale ? Vos objectifs ?

Avec une charge de travail et de stress croissante et une équipe qui grandit, Ludovic Simon, le fondateur de Doyoubuzz, prend conscience qu’il reproduit au sein de son entreprise un système qui lui avait pesé en tant que salarié (et qui d’ailleurs avait été moteur de la création de son entreprise). Il impose des contraintes qu’il n’arrive pas lui-même à respecter : « j’étais complètement à côté de la plaque ». Il choisit donc de remettre en cause son rôle de CEO dans la boite et change de posture pour beaucoup plus d’horizontalité*. En parallèle, l’entreprise entre dans une démarche de « flextime » et de télétravail : « j’imposais des horaires mais moi-même, je ne les respectais pas du tout ».

* L’entreprise a initié plus globalement une démarche de libération (voir la bonne pratique IMA : « vers un modèle d’entreprise libérée »).  

Mise en œuvre

Comment vous y êtes vous pris pour mettre en œuvre cette action ? Quelles étapes ?

Pour une équipe de cette taille, la mise en œuvre est finalement assez rapide. Nous avons d'abord procéder à un travail de veille sur les pratiques d’ autres entreprises comme Dropbox ou Buffer qui « nous inspirent » et documentent leurs expériences, ce qui est très utile pour entamer une démarche.

Moyens

Sur quoi vous êtes vous appuyés ? Quels moyens ont été nécessaires (ressources, aide d’un autre acteur, indicateurs, territorial, référentiel, autre)

Suite à ce travail de veille, nous avons choisi d'être accompagné et de nous équiper d'outils opérationnels pour rendre le télétravail simple à l'application.  

  • Etre accompagné

L’équipe se fait accompagner, pour l’ensemble de sa démarche de libération, par un coach, Nicolas Hennion, pour conserver un regard et un conseil extérieur sur sa démarche.

  • S’équiper d’outils opérationnels

La mise en place d’outils pour travailler de manière asynchrone efficacement est essentielle : un chat (Slack, HipChat…) pour conserver une discussion fluide quotidienne et des outils (wiki) qui permettent de transmettre les informations importantes et constituent en somme « la mémoire de l’entreprise ». Pour les réunions, l’entreprise s’est dotée de dispositifs gratuits (tels que Skype ou Hang Out).

Résultats

Et finalement, qu’est-ce que ça a apporté à l’entreprise ? Quels résultats avez-vous obtenus (économiques ou autres) ?

Aujourd’hui, la majorité de l’équipe travaille toujours principalement au bureau mais en ayant la liberté d’ajuster ses conditions de travail selon ses contraintes et ses envies, sans entacher l’esprit d’équipe.

Il est difficile de mesurer les bénéfices en termes économiques. La démarche coûte un peu d’argent dans la mesure où certaines applications sont payantes et que DoYouBuzz a instauré une prime de télétravail à hauteur de 100€ par mois et par collaborateur pour compenser les coûts de structure. Ludovic Simon suppose qu’avec des conditions de travail qui conviennent à tous, c’est plus productif. Aujourd’hui, il constate que « la boîte se porte bien » et qu’il est en accord avec ses principes.

Quant aux salariés, ils ont de nombreux projets et ce mode de fonctionnement leur permet de les réaliser sereinement :

  • Suivre de près le chantier de réhabilitation de sa maison
  • Assister régulièrement un proche qui a des problèmes de santé
  • Partir avec sa famille aux Etats-Unis quelques mois…

Les tentatives d’autres entreprises de débaucher ses collaborateurs sont fréquentes mais avec ces démarches visant à améliorer les conditions de travail Ludovic Simon se dit « serein », les talents restent. Bien au contraire, la start-up attire toujours plus de candidats, toujours plus talentueux, séduits par ces conditions de travail souples et simples.

Facteurs clés de succès / Ecueils à éviter

Aujourd’hui, si quelqu’un veut appliquer cette pratique dans son entreprise, que lui conseilleriez-vous ? A faire ou à éviter …

Au début de la réflexion sur la mise en place du télétravail, Ludovic Simon est sceptique : « pour avoir un esprit d’équipe il faut un espace physique » se dit-il de prime abord. Il déconstruit cependant le modèle de fonctionnement de DoYouBuzz pour départager le temps où « on s’impose d’être dans le même espace » et « le temps de qualité passé ensemble ». Il retient de cela que pour mieux travailler ensemble il faut réussir à « orchestrer des moments d’équipe forts » : des moments conviviaux (autour du barbecue de l’entreprise, ou par exemple pour fêter les anniversaires, Noël etc.) et des moments de réunions efficaces centrées sur la résolution de problèmes qui comportent un ordre du jour clair et une préparation en amont. Parfois, il est nécessaire de « se réaligner, ce qui est souvent compliqué uniquement par écrit ». Dans ce cas, il ne faut pas craindre d’organiser ces réunions aussi régulièrement que nécessaire par peur d’une incompatibilité avec le télétravail. Le télétravail ne doit pas devenir un objectif mais bien un moyen pour atteindre les objectifs initiaux de l’entreprise et être en phase avec ses clients.

• En savoir + sur l'entreprise :

• Contact :

SIMON Ludovic

email : contact@doyoubuzz.com
T : 02 40 58 89 87

Bonne pratique rapportée par : Audencia

Faire un commentaire :