Concierge clé

Une conciergerie d'entreprise pour les salariés

Bonne pratique proposée par

La CNIEG propose à ses salariés depuis fin 2013 un service de conciergerie d'entreprise. Les collaborateurs peuvent disposer sur leur lieu de travail d'un ensemble de prestations qui facilite l'articulation des temps de vie

  • Imprimer cette page
  • Qualité de vie au travail - Social

Intention initiale

Pourquoi avoir lancé cette action à l’origine ? Quelle était votre intention initiale ? Vos objectifs ?

Dans le cadre des travaux effectués pour l'obtention du label Diversité, la CNIEG a élaboré au sein de sa structure une politique diversité qui repose sur 3 axes :

  • Sensibilisation au handicap
  • Coopération intergénérationnelle
  • Engagement pour la parentalité

Sur ce dernier point, la CNIEG a mis en place un certain nombre d'actions en concertation avec ses salariés et notamment une conciergerie d'entreprise depuis près d'un an.

Mise en œuvre

Comment vous y êtes vous pris pour mettre en œuvre cette action ? Quelles étapes ?

Alain Fabre, responsable RSE de la CNIEG, a diffusé un questionnaire sur l'Intranet de l'entreprise en septembre 2013 auprès de tous les salariés soit 194 personnes pour connaitre leurs attentes et besoins en matière de bien être au travail. C'est grâce à cette étude que l'idée d'un service de conciergerie a émergé. 

En termes de coût pour l'entreprise, cela représente 3500€ par an. Les salariés paient uniquement les prestations et ne sont pas sollicités pour financer la conciergerie en tant que telle. 

Moyens

Sur quoi vous êtes vous appuyés ? Quels moyens ont été nécessaires (ressources, aide d’un autre acteur, indicateurs, territorial, référentiel, autre)

Pour répondre à cette demande, la CNIEG a rencontré plusieurs prestataires dont Services et versa, jeune société nantaise. Le responsable RSE a contacté plusieurs de ses clients pour s'assurer de la qualité du service. Les retours étant très positifs, il a lancé l'initiative officiellement en décembre 2013. Les salariés ont tous été réunis pour une séance d'informations avec le prestataire. 

Chacun a pu exprimer ses besoins. Le prestataire a présenté une palette de services: repassage, pressing, couture, bricolage... Les salariés ont exprimé leurs attentes et le prestataire s'adapte en fonction de celles-ci. Il a constitué un réseau de prestataires qualifiés auxquels il fait appel. Concrètement, le prestataire est présent à deux reprises dans la semaine pour répondre aux besoins des salariés. 

A titre d'exemples, la CNIEG lui a proposé dernièrement de travailler avec Kerbio  sur la livraison de paniers bio au bureau. La conciergerie a également proposé le nettoyage des véhicules entièrement réalisé à la main et avec très peu d'eau. Le salarié dépose son véhicule le matin et le récupère le soir nettoyé. 

Résultats

Et finalement, qu’est-ce que ça a apporté à l’entreprise ? Quels résultats avez-vous obtenus (économiques ou autres) ?

Depuis le lancement, en un an, plus de la moitié des salariés ont sollicité le service de conciergerie au moins une fois. En termes de répartition, il n'y a pas une catégorie qui prédomine sur l'autre: hommes-femmes, cadres ou non cadres, jeunes ou moins jeunes. Chacun y trouve un intérêt. 

Facteurs clés de succès / Ecueils à éviter

Aujourd’hui, si quelqu’un veut appliquer cette pratique dans son entreprise, que lui conseilleriez-vous ? A faire ou à éviter …

  • Il est absolument nécessaire de concerter les salariés en amont afin que le service corresponde au mieux à leurs besoins et attentes.
  • L'offre ne doit pas leur coûter plus cher que ce que les salariés peuvent utiliser classiquement dans les commerces et services de proximité.
  • Le prestataire doit pouvoir proposer de nouveaux services et être dans un processus dynamique pour que l'intérêt des salariés ne retombe pas. 

La prestation représente un coût pour l'entreprise mais elle permet aux salariés de réussir au mieux à articuler vie privée et vie professionnelle.

• En savoir + sur l'entreprise :

• Contact :

FABRE Alain

email : alain.fabre@cnieg.fr
T : 02 51 17 51 50

Faire un commentaire :