Femme Quille chantier

Féminisation des emplois ouvriers du Bâtiment

Bonne pratique proposée par Quille Construction

Féminiser les deux principaux métiers de compagnon (coffreur/bancheur et grutier)

  • Imprimer cette page
  • Qualité de vie au travail - Social

Témoignages :

"Dans mon équipe, nous sommes 7 et je suis la seule femme. Mais cela se passe très bien. J'ai été parfaitement accueillie même si certains ont été surpris de me voir arriver." Lydie, coffreuse-brancheuse

Intention initiale

Pourquoi avoir lancé cette action à l’origine ? Quelle était votre intention initiale ? Vos objectifs ?

Nous souhaitions féminiser les métiers de l’entreprise, et en particulier les métiers de chantiers dont les métiers de compagnons (= ouvriers)

Cette féminisation nous permet de :

  • Développer une entreprise davantage en adéquation avec la société civile, la mixité sur les chantiers étant une source d’enrichissement à la fois pour l’entreprise et ses collaborateurs,
  • Permettre aux personnes qui le souhaitent, d’intégrer une entreprise, de bénéficier de formation pour évoluer sur les plans professionnel et social,
  • Nous inciter à poursuivre toujours davantage nos efforts pour améliorer nos conditions de travail et l’ergonomie de nos postes de travail, au bénéfice de tous, femmes et hommes
  • Développer notre attractivité en matière de recrutement.

Mise en œuvre

Comment vous y êtes vous pris pour mettre en œuvre cette action ? Quelles étapes ?

L’action a été engagée sur le chantier de l’EPR dans la Manche. Nous avons organisé un bus de l’emploi, qui est allé à la rencontre des populations du département de la Manche, en vue de proposer des emplois assortis d’actions de formation. 

Les 4 candidates retenues pour le métier de coffreure/brancheure ont bénéficié d’une formation de 5 mois au sein de l’AFPA pour obtenir les deux certificats de compétences professionnelles (CCP). Sur le métier de grutier, les 3 candidates retenues ont bénéficié de contrats de professionnalisation portés par le GEIQ pour une durée globale de 3600 heures

Moyens

Sur quoi vous êtes vous appuyés ? Quels moyens ont été nécessaires (ressources, aide d’un autre acteur, indicateurs, territorial, référentiel, autre)

De multiples acteurs en interne (hiérarchie, Ressources Humaines, collaborateurs et nouvelles salariées) et externes (Institutionnels tel que Pôle Emploi, les organismes de formation, le GEIQ, …) ont été impliqués dans le projet. 

Résultats

Et finalement, qu’est-ce que ça a apporté à l’entreprise ? Quels résultats avez-vous obtenus (économiques ou autres) ?

100% des femmes ayant entamé la formation ont obtenu les certificats nécessaires. Les trois grutières ont été embauchées par Quille Construction. 

Facteurs clés de succès / Ecueils à éviter

Aujourd’hui, si quelqu’un veut appliquer cette pratique dans son entreprise, que lui conseilleriez-vous ? A faire ou à éviter …

Il est indispensable de solliciter les parties prenantes internes et externes pour garantir le succès du projet. 

• En savoir + sur l'entreprise :

• Contact :

CROLLE Jacques

email : jacques.crolle@gtb-construction.fr
T : 02 78 62 88 88

Bonne pratique rapportée par : Les entreprises pour la Cité Ouest-Atlantique

Faire un commentaire :