Logo Celencia

Mesurer et améliorer la qualité de vie au travail

Bonne pratique proposée par Celencia

A Celencia, nous avons mis en place un baromètre dédié à la qualité de vie au travail. Une bonne manière de consulter, associer & motiver nos salariés. Bien sûr, le baromètre en tant que tel ne suffit pas. Grâce à l'analyse des résultats, nous mettons en place un plan d'actions concret afin de répondre aux attentes exprimées par les collaborateurs. 

  • Imprimer cette page
  • Qualité de vie au travail - Social

Intention initiale

Pourquoi avoir lancé cette action à l’origine ? Quelle était votre intention initiale ? Vos objectifs ?

Né en 2008 Celencia est un cabinet en pleine expansion. Nous sommes actuellement 46 consultants répartis sur Nantes, Niort, Paris et maintenant sur Lyon. Nous sommes spécialisés dans le conseil en organisation pour le secteur tertiaire financier.

Le travail de consultant est prenant, stressant parfois. Nos consultants sont la grande majorité du temps chez les clients. C’est important pour mes associés et moi de pouvoir entretenir une relation de proximité la plus efficace possible.

Aussi j’ai souhaité, en collaboration avec le délégué du personnel, mettre en place un baromètre dédié à Celencia sur la qualité de vie au travail. Une bonne manière de les consulter, de les associer, de les motiver. On est évidemment convaincu que des consultants heureux font encore mieux leur travail auprès de nos clients.

Mise en œuvre

Comment vous y êtes vous pris pour mettre en œuvre cette action ? Quelles étapes ?

Nous avons souhaité faire appel à un cabinet extérieur Feel Good Office qui nous a apporté une méthodologie, un savoir-faire, un regard extérieur. Cela permet d’assurer aussi l’anonymat des répondants. Nous avons constitué un groupe mélangeant des représentants de la direction et des consultants volontaires.

Ce groupe a co-élaboré, avec Feel Good Office, un questionnaire spécifique à notre société de 162 questions ouvertes et fermées. Ce questionnaire appelé Work Life explore tous les éléments participant à la qualité de vie au travail : ambiance, santé, cadre de travail, mission, autonomie, relations hiérarchiques...

Le cabinet nous a aidé dans la communication interne sur ce projet. Ils ont ensuite mis en ligne le questionnaire, assuré la passation, analysé et présenté les résultats. Ils nous ont aidé à passer des résultats à un plan d’actions concrètes.

L’année suivante nous avons à nouveau envoyé ce même questionnaire à tous les collaborateurs afin de constater les effets produits.

Moyens

Sur quoi vous êtes vous appuyés ? Quels moyens ont été nécessaires (ressources, aide d’un autre acteur, indicateurs, territorial, référentiel, autre)

Pas beaucoup de moyens sont nécessaires si ce n’est un peu de temps comme pour tout projet structurant.

Je signale qu’il existe des subventions au niveau de la Région Pays de Loire et Feel Good Office nous a aidé à monter le dossier.

Résultats

Et finalement, qu’est-ce que ça a apporté à l’entreprise ? Quels résultats avez-vous obtenus (économiques ou autres) ?

Le baromètre fait partie de notre démarche d’amélioration continue. La qualité de vie au travail n’est pas un gadget mais bel et bien une composante essentielle de notre stratégie.

La mise en place, basée sur la co-construction, permet aux personnes de discuter, de réfléchir sur leur travail et les conditions dans lesquelles il l’exerce.

On sent depuis 2 ans une plus grande solidarité, une ambiance encore plus conviviale.

J’ai par ailleurs pu constater avec ce baromètre que les salariés souhaitaient participer au développement commercial. Une information intéressante que l‘on doit transformer maintenant en action. Pour les dirigeants c’est aussi une grande satisfaction personnelle et humaine de tenter d’améliorer les performances de l’entreprise par la qualité de vie au travail.

Facteurs clés de succès / Ecueils à éviter

Aujourd’hui, si quelqu’un veut appliquer cette pratique dans son entreprise, que lui conseilleriez-vous ? A faire ou à éviter …

Ne pas négliger la communication pour mobiliser, expliquer et faire adhérer. Ne pas oublier non plus de déterminer des actions d’amélioration les plus concrètes possibles. C’est l’action qui donne du sens à l’interrogation. Mais en même temps agir sans écouter a peu d’intérêt.

Il faut dire les choses clairement, expliquer les objectifs. Si vous êtes sincère dans la démarche, les collaborateurs adhérent et vous suivent !  Ils vous diront même merci !

• En savoir + sur l'entreprise :

• Contact :

Chadourne Sébastien

email : schadourne@celencia.fr
T : 02 40 85 87 90

Faire un commentaire :