Logo boulangerie

Ma part du gâteau, « solidaire, responsable, artisanale », une boulangerie pas comme les autres

Bonne pratique proposée par Ma part du gâteau

Richard Ponthou a ouvert en 2015 une boulangerie à Nantes qui permet l'intégration de publics en insertion. Il nous raconte son aventure entrepreneuriale passionnante et atypique. 

  • Imprimer cette page
  • Implication locale - Territoires

Témoignages :

Intention initiale

Pourquoi avoir lancé cette action à l’origine ? Quelle était votre intention initiale ? Vos objectifs ?

C’est la question du sens qui était centrale pour moi. Travailler pour de l’argent certes mais pas seulement. D’où l’idée de monter un projet dans l’ESS (Economie Sociale et Solidaire). J’ai voulu dupliquer un concept peu essaimé pour minimiser les risques liés à l’entreprenariat. Le concept de boulangerie solidaire m’a séduit par les valeurs qu’il véhicule: lutte contre l’exclusion, défense du fait maison et des savoir-faire artisanaux, bien-être au travail, préservation de l’environnement…

Ce n’est que plus tard qu’un article de Bernard Maris m’a donné l’idée du nom de la boulangerie « Ma part du gâteau ». Cet article explique que la question centrale en économie devrait être celle de la répartition. Le gâteau symbolise un monde fini habité par des êtres aux désirs infinis… 

Mise en œuvre

Comment vous y êtes vous pris pour mettre en œuvre cette action ? Quelles étapes ?

Je dirai que l’approche traditionnelle est en théorie séquentielle : obtenir le  conventionnement d’entreprise d’insertion, puis trouver un emplacement et  chercher les financements etc. Mais dans les faits il en est autrement. Il faut mettre tous ses fers au feu en même temps et faire preuve de pragmatisme pour lever les freins à la progression du projet. Si on progresse par étape, on perd beaucoup de temps et l’on risque de ne jamais aboutir. Cela nécessite aussi certaines compétences relationnelles.

Moyens

Sur quoi vous êtes vous appuyés ? Quels moyens ont été nécessaires (ressources, aide d’un autre acteur, indicateurs, territorial, référentiel, autre)

J'ai fait partie de l'incubateur mis en place par les Ecossolies et j'ai également bénéficié d'un appui important de la Fédération des Entreprises d'Insertion qui m'ont tous deux accompagné pendant plusieurs mois dans mon projet entrepreneurial.

Résultats

Et finalement, qu’est-ce que ça a apporté à l’entreprise ? Quels résultats avez-vous obtenus (économiques ou autres) ?

Il est trop tôt pour analyser les résultats économiques de l’entreprise qui n’a que six mois. Tout ce que l’on peut dire c’est que le démarrage a été bon mais qu’il faut maintenant pérenniser l’entreprise. Pour nous l‘économique est au service du social. Nous devons développer nos outils de pilotage des parcours d’insertion : outils d’intégration, de formation, d’accompagnement à la sortie vers l’emploi.

Facteurs clés de succès / Ecueils à éviter

Aujourd’hui, si quelqu’un veut appliquer cette pratique dans son entreprise, que lui conseilleriez-vous ? A faire ou à éviter …

Je lui proposerais de se faire entourer de vrais professionnels pour occuper les postes d’encadrants techniques d’insertion dans la vente et dans la production. Dans n’importe quelle boulangerie, il faut s’entourer d’excellents professionnels mais là encore plus. Il faut des aptitudes complémentaires pour gérer l’humain et surmonter les coups durs…

S’il y a quelque chose à éviter c’est de croire que l’on va vous faire des cadeaux parce que vous êtes « solidaire ». Le modèle économique de l’entreprise d’insertion est très peu subventionné et doit s’autofinancer par son activité. Il faut vraiment développer une structure performante en termes de marges, de fréquentation et de pertinence d’offre. Ce type d’entreprise est plus sujette à l’absentéisme ou à des problèmes de turnover qu’une entreprise classique. C’est pour cela que l’on doit être performant économiquement et socialement. C’est là-dessus que les financeurs et les partenaires vous attendent et je peux vous dire qu’ils ne vous font pas de cadeaux…

• En savoir + sur l'entreprise :

• Contact :

Ponthoux Richard

email : richardponthou@yahoo.fr
T : 07 81 57 27 41

Bonne pratique rapportée par : Audencia

Faire un commentaire :