Cartouche cintre

Innover par l’économie circulaire

Bonne pratique proposée par Armor

Réduire l’impact de ses produits en les inscrivant dans une logique d’économie circulaire cohérente :

  • Collecte de cartouches d’impression usagées chez le client,
  • Et en fonction de leur état, s’assurer de la meilleure façon de les recycler : soit les réutiliser (remanufacturing), soit les démanteler pour un recyclage matière.
  • Imprimer cette page
  • Protection de la planète – Environnement
  • Activités économiques responsables

Intention initiale

Pourquoi avoir lancé cette action à l’origine ? Quelle était votre intention initiale ? Vos objectifs ?

Armor Office Printing est spécialisé dans le remanufacturing de cartouches d’impression. Les cartouches usagées de nos clients sont aussi notre matière première. Il s’agissait à la fois:

  • de séduire plus de clients en leur proposant une solution de collecte / recyclage de leurs cartouches d’impression usagées, cohérente leurs engagements environnementaux et sociaux;
  • de capter un flux de cartouches à remanufacturer (notre matière première).

Mise en œuvre

Comment vous y êtes vous pris pour mettre en œuvre cette action ? Quelles étapes ?

  • Collecte : nous avons placé des bornes de collecte chez nos clients ;
  • Tri, répartition et démantèlement : il s’agit de trier les produits usagés pour déterminer s’ils sont en état pour être remanufacturés ou s’ils doivent être démantelés. Ce tri est manuel, il est effectué directement sur nos sites de remanufacturing. L’accent a été mis sur l’amélioration des conditions de travail dans le cadre de notre politique RSE ;
  • Démantèlement et recyclage matière : si les cartouches ne sont pas en état pour être réutilisées, elles sont démantelées, c’est-à-dire démontées de manière à séparer les matières. Il s’agit ensuite de trouver un débouché pertinent pour chaque matière. Les métaux sont facilement valorisables en second marché. Pour les plastiques et les résidus d’encre, nous avons trouvé à les transformer en matière première pour une gamme de produits dérivés pour le bureau (pots à crayon, règles, porte-dossier…)
  • Remanufacturing : c’est notre savoir faire, l’accent a été mis sur le respect de l’environnement et l’amélioration des conditions de travail, pour que l’ensemble soit le plus cohérent possible. Nous réalisons dans ce cadre des analyses de cycle de vie de nos produits pour objectiver leur impact environnemental et l’afficher pour guider le choix du client.

Moyens

Sur quoi vous êtes vous appuyés ? Quels moyens ont été nécessaires (ressources, aide d’un autre acteur, indicateurs, territorial, référentiel, autre)

  • Nous avons travaillé avec deux partenaires, Révialis, maintenant filiale d’Armor, et Recoll pour organiser la collecte chez nos clients et trouver des débouchés pour chacune des matières à recycler. New Life a ainsi émergé comme solution « zéro-déchet » dans le recyclage des cartouches.
  • Nous avons réalisé en 2011, avec l’aide du cabinet de conseil en RSE Vertuel, un diagnostic RSE de chaque site de production pour les impliquer dans l’amélioration des conditions de travail et le respect de l’environnement.
    Sur la base de ce diagnostic, chaque site a proposé un plan d’actions aujourd’hui intégré à la démarche RSE (Alternative Print Programme) d’Armor Office Printing. Ainsi, l'ensemble de nos sites sont maintenant certifiés ISO14001 (management environnemental) et bientôt OHSAS18001 (santé, sécurité, conditions de travail).
  • Pour tous ces aspects, nous avons mis en place des indicateurs afin d’être en mesure de prouver tous nos efforts, de les évaluer pour progresser encore : ACV des produits, indicateurs sociaux et environnementaux des sites de production, indicateurs de collecte et de recyclage…
  • En 2013, nous avons formé tous les commerciaux à la démarche RSE d’Armor afin qu’ils maîtrisent les argumentaires.

Résultats

Et finalement, qu’est-ce que ça a apporté à l’entreprise ? Quels résultats avez-vous obtenus (économiques ou autres) ?

  • Plusieurs de nos produits ont obtenu la reconnaissance de labels d’éco-responsabilité comme « Nordic Swan » ou « NF environnement »  ;
  • Dès 2012, 733 tonnes de déchets de cartouches ont pu être collectées : 50% remanufacturées, 50% démantelées pour un recyclage matière, aujourd’hui effectif à 100%

Facteurs clés de succès / Ecueils à éviter

Aujourd’hui, si quelqu’un veut appliquer cette pratique dans son entreprise, que lui conseilleriez-vous ? A faire ou à éviter …

  • Adopter une démarche pragmatique, s’appuyant sur des partenaires professionnels du déchet qui trouveront un débouché matière quitte à regrouper des déchets de plusieurs entreprises et développer des synergies ;
  • Lorsque l'on a la chance de maîtriser totalement le produit, prévoir la possibilité de le démanteler dès sa conception, ça simplifie les choses ensuite ;
  • Penser la collecte comme un réel service au client qui va contribuer à sa propre responsabilité sociétale, dans une approche gagnant-gagnant, et travailler à rendre le tout de plus en plus cohérent en utilisant les questions que se/vous posent les clients. La formation des commerciaux dans ce cadre, est un plus.

• En savoir + sur l'entreprise :

• Contact :

PLUVINAGE Pierre-Antoine

email : contact@armor-group.com
T : 02 40 38 40 00

Faire un commentaire :