Social Change - 4 questions à Aude Brézac

Imprimer cette page

Comment est née la stratégie RSE du groupe Manitou ?

Dès 2012, nous avons commencé par interroger nos parties prenantes – concessionnaires, loueurs, grands comptes, associations, collectivités locales, fournisseurs –, qui ont défini comme enjeu prioritaire l’efficacité énergétique et l’utilisation optimale de nos machines. Une préoccupation à l’époque très nouvelle sur notre marché ! Nous avons donc lancé le programme Reduce, avec Reduce Fuel, puis Reduce TCO (qui inclut le coût d’usage de la machine, comme la maintenance, la réparation…) et, enfin, Reduce Risk, avec la sensibilisation des utilisateurs finaux de nos machines aux risques liés.

Et côté collaborateurs, quelles actions menez-vous ?

Nous travaillons sur un certain nombre de leviers : la santé et la sécurité sur nos sites, l’égalité professionnelle hommes/femmes avec notre réseau « Wo’Men by Manitou », la qualité de vie au travail, l’insertion des personnes en situation de handicap… Nous organisons également, chaque année, une semaine d’accélération sur la thématique RSE, en interne : les Elevation Days. L’idée est de faire prendre conscience de la place de la RSE dans l’entreprise. Un challenge est d’ailleurs organisé pour faire remonter des actions liées à cette thématique, afin de favoriser le partage de bonnes pratiques.

Qu’en est-il de vos partenaires fournisseurs ?

Les achats de matières premières et de composants représentent 70 % de notre chiffre d’affaires. Mettre en œuvre une stratégie RSE sans la contribution de nos partenaires fournisseurs n’aurait aucun sens. Nous l’intégrons donc pleinement dans la relation tissée avec eux, de leur sélection à leur évaluation au fil des années. Nos équipes achats sont d’ailleurs formées aux audits RSE et se déplacent chez nos fournisseurs – petits et grands ! – pour contrôler un certain nombre de critères et identifier les meilleurs pratiques.

Pourquoi ce partenariat avec Social Change ?

Depuis 4 ans, nous organisions chez nous une soirée débat autour de la RSE avec des experts et des intervenants d’autres entreprises. Nous avions envie franchir une nouvelle étape en créant une plateforme d’échanges en externe pour avancer plus vite tous ensemble. Quand nous avons été contactés par La Lettre API, le format proposé nous a séduits, et nous avons accepté de nous y associer, avec la volonté que Social Change devienne un rendez-vous récurrent.

Social Change - Twitter 1024x512_13